Institutionnels

Région Wallonne
SPW action sociale
La Région Wallonne est notre partenaire principal puisqu'elle subsidie la maison d'accueil pour les coûts salariaux de 8 employés et les frais de fonctionnement :
- 6 emplois équivalent temps plein (ETP) pour le fonctionnement de la maison d'accueil, sur base de 36 lits subventionnés
- 1 ETP pour l'accompagnement pédagogique des enfants
- 1 ETP pour l'accompagnement psycho-social des enfants de moins de 3 ans
- les frais inhérents au fonctionnement de la maison d'accueil

SPW emploi
En plus de ces emplois subsidiés, la maison d'accueil a obtenu 42 points APE qui permettent l'engagement de 6 personnes (5,5 ETP).



La Province
Depuis plusieurs années maintenant, la Province du Brabant Wallon nous accorde un subside de 6500 € en faveur du financement d'une partie des frais de fonctionnement de l'ASBL, des frais d'équipement du local d'accueil et des frais liés à deux sous-projets (accès à la banque de données de l'ASBL "Droit Quotidien" et organisation du programme de rencontre des éducateurs).
En 2015, nous avons en outre bénéficié d'un subside supplémentaire de 5000 € couvrant une partie des frais relatifs à l'installation de deux centrales incendie, des portes coupe-feu et des travaux d'isolation de murs et de sol.



PRIVES

2016




Matexi
La société Matexi a décidé d'aider la Maison d'Accueil Les 4 Vents en organisant une vente de sapins dont les bénéfices nous seront entièrement reversés.

Cette vente aura lieu le samedi 10 décembre 2016 à partir de 12h.

Rendez-vous rue Faubourg de Namur (à hauteur du n°7) à Nivelles.



2015


Carrefour
Par le biais du concours "Clic solidaire" organisé par l'enseigne Carrefour et invitant les internautes à soutenir leur association en votant pour celle-ci, l'ASBL a pu acheter une camionnette destinée à l'enlèvement de denrées alimentaires et rénover la cuisine communautaire qui commençait à devenir vétuste aux yeux de l'AFSCA.

Grâce à une troisième place sur plus de projets retenus, un chèque de 10 000 € a été remis par les responsables du Carrefour de Mont-Sain-Jean, porteur du projet.

En outre, le Carrefour de Mont-Saint-Jean est un partenaire "permanent" puisque nous allons chercher les surplus alimentaires chaque matin afin de les redistribuer et les consommer.





VELUX
La société VELUX, grâce à un don de 1489.75 €, nous a permis de renouveler nos chaises situées dans la partie communautaire de la maison d'accueil.






Fonds Henri et Ghislaine
Des suites d'une demande de subvention à la fondation Roi Bauduin pour l'achat, la rénovation et la mise en conformité de nos deux centrales incendie, le fonds Henri et Ghislaine nous a octroyé 8000 €.






Action Vivre Ensemble
Action Vivre Ensemble est une association catholique de lutte contre l’exclusion sociale qui soutient chaque année environ 90 projets menés en Wallonie et à Bruxelles par des associations de terrain. Ecoles de devoirs, droit au logement, alphabétisation, formation, insertion sociale, maison de quartier… tous les projets soutenus favorisent le lien social, la participation des personnes, la citoyenneté.
Action Vivre Ensemble organise chaque année une récolte de fonds dans les paroisses au mois de décembre et appelle aux dons via des mailings tout au long de l’année.
Que ce soit pour aider au démarrage d’une association ou pour lui permettre de mener un projet difficile à faire financer autrement, Action Vivre Ensemble apporte un coup de pouce vital aux associations qui luttent pour plus de justice sociale.

C'est dans ce cadre-là que nous avons reçu cette année la somme de 3300 € pour aménager l'espace Solidons ainsi que l'espace réservé aux box.
Visitez leur site internet en cliquant ici






Fonds Dembour
Le fonds Dembour apporte son soutien à des projets qui ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets permanent du Fonds Pauvreté de la Fondation Roi Baudouin ou à toute autre initiative en faveur de personnes déshéritées en Belgique.
Le projet des 4 Vents a été sélectionné : "achat de congélateurs, de frigos de grande capacité et d’étagères pour les dons alimentaires de produits frais."
Montant de la subvention : 4000 €






Goods to give
Nous sommes heureux d'avoir conclu un partenariat avec "Goods to give".
Goods to give en bref :
► Un réseau d'organisations sociales partout en Belgique
► Un site de commande en ligne
► Des produits neufs non alimentaires à moindre coût
► Une plateforme logistique dotée d'une grande capacité d'absorption et s’adaptant aux besoins des organisations sociales.
► Une action d’ampleur en faveur du développement durable avec un triple impact : économique, écologique et social.






Les dames du lundi
L’atelier de couture des Dames du Lundi, actif depuis des décennies, range définitivement ses aiguilles. Il a longtemps contribué à la confection de vêtements et de jouets en tissus dans le cadre de la consultation des nourrissons de l’ONE.
Avant de se retirer, les Dames du Lundi ont tenu à faire un dernier geste en distribuant leurs quelques bénéfices, principalement réalisés sur le marché de Noël, à trois associations nivelloises, dont La Maison d'Accueil qui a reçu 1400 €.



Presse

Mélodie FM - Ultra Son
Ces deux stations de radio nivelloise nous ont, pour la deuxième année, aidés en nous offrant la production et la diffusion d'un spot radio promotionnant notre brocante annuelle.
Vous pouvez retrouver le spot ici



Articles de presse


Article de la DH du 18/10/2017
Article de la Capitale du 31/05/2017 Article de Vers l'Avenir du 22/05/2017 Article de Vers l'Avenir du 20/03/2017 Article de Proximag du 13/03/2017 Article de La Capitale du 09/03/2017 Article du Vers l'Avenir du 31/03/2016 Article de la DH du 01/04/2016 Article de la Capitale du 25/05/2016

IN MEMORIAM

La vie est ainsi faite : nul n'est éternel ! Mais les personnes qui nous ont quittés resteront à jamais dans nos mémoires, encore plus si elles ont marqué nos vies ! Les personnes se trouvant dans cette rubrique ont d'une manière ou d'une autre contribué à l'évolution de l'ASBL.
Par respect de la volonté des familles, nous ne pouvons rendre ici hommage à tout le monde, ce qui ne veut pas dire que nous oublions certains acteurs de la maison d'accueil !


L'abbé Caupain
Bonjour Albert,
Bonjour Monsieur Albert,

Ce rituel matinal est repris aujourd'hui en choeur par des milliers de personnes. Ceux et celles, adultes et enfants, que tu a rencontrés au sein de la maison d'accueil.

Ta maison, comme tu l'aimais le dire, que tu as construite, patiemment, pierre après pierre, il y a déjà bien des années.
Toujours accessible et disponible dans ce lieu, tu y as créé une vie communautaire où chacun, quel qu'il soit, a pu trouver sa juste place.
Avec le temps, ta maison est devenue institution connue de tous : les quatre vents.

Ta tolérance et ton ouverture d'esprit ont permis à chacun de poser l'espace d'un moment, et, par ton écoute et ton exemple, de se ressourcer pour un nouveau départ dans la vie.
Avec une profonde gentillesse au quotidien, tu avais le soucis d'aller à la rencontre de chaque nouvelle personne. Et ta barbe fleurie, en toute saison, d'un sourire désarçonait et l'espace d'une conversation les rassurait.
Quelles que soient les circonstances d'accueil, avec ta magie du mot juste, tu créais un lien, une mise en confiance.

Souviens-toi de ce jeune de 25 ans qui, après des jours et des nuits d'errance dans les rues, est arrivé dans la maison d'accueil. Le temps d'un repas en commun tu as découvert sa demande d'aide, à l'approche d'un examen de physique universitaire. En deux temps, trois mouvements, à la craie au tableau... depuis lors il est ingénieur. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
Ta persévérance à lutter contre la fatalité métamorphosait les gens. De victime, ils devenaient acteur d'une nouvelle destinée.
Quel exemple pour l'équipe éducative.

Tu n'acceptais pas l'acte manqué.
Ton obsession de la pertinence de l'aide nous a interpellé plus d'une fois.
A juste titre. Certains membres du personnel en ont même été troublés.
Aveuglé parfois par ton côté artiste débonnaire et spontané, tu proposais, selon tes horaires, des animations pour les enfants.
Tel un vieux sage africain, muni d'un tapis tu les emmenais dans un autre univers.
Oubliant même l'organisation interne.

Une fois de plus, tu as vu juste : la place de l'enfant en maison d'accueil. Tu as toujours été un fervent militant de l'accueil pour tous. Tu nous as converti.
Aujourd'hui, nous en sommes convaincus.

Comme un père, un frère, un ami, un confident tu as semé, avec tenacité, tant d'espoir parmi nous.
Aujourd'hui, nous t'en rendons hommage respectueusement.

Curieux aussi de tout, tu t'es même consacré à la santé, la tienne : à l'informatique, à la poésie, aux jeux de mots et d'esprit...
Et même, à un nouveau plan de circulation de Nivelles.
Du tricycle à la trottinette à moteur, tes anges gardiens n'ont jamais fait grève,... Dieu merci. Si ce n'est quelques frayeurs et cheveux blancs dans les membres du personnel et montée d'adrénaline pour les nivellois.

Mais Albert, ta gentillesse et ta disponibilité resteront pour nous tous un exemple.
Nous nous effrocerons d'être tes héritiers. Avec dignité et simplicité.

Monsieur Albert, au nom de toutes les personnes hébergées aux 4 vents : merci.

Au revoir.


Pierre Watteyne (07/04/1956-13/09/2015)
Salut mon pote âgé - Bonjour Pierre
Très étrange ce rendez-vous auquel tu nous convies aujourd‘hui.
Rapide, trop rapide penseront certains.
A ton rythme, comme tu as dévoré la vie ; rapide mais certainement pas précipité.
Tu es allé au bout de tes idées. Comment oser croire qu’il puisse en être autrement !
Tu as, de nouveau, tout programmé, planifié, organisé, écrit, communiqué, parlé avec les personnes que tu as choisies, appréciées et aimées.
Tu leur as dit tes volontés, elles seront respectées. Avec fierté et dignité.
Nous avons tous répondu présents à ton invitation. Mais, je t’entends rire perché sur ton étoile qui nous regarde en gesticulant.
Nous ne sommes pas ici pour te dire au revoir ou adieu mais au contraire pour affirmer que cette route que nous avons tracée ensemble, c’est avec toi que nous allons la poursuivre. Y a encore du boulot. Pas question que tu te débines !
Les tableaux resteront accrochés au mur avec des craies en pagaille, des feuilles éparses sur les tables attendront tes schémas, croquis, analyses et stratégies. Ce triangle que tu as trituré dans tous les sens pendant près de 20 ans , pour entrevoir des solutions face aux difficultés du moment. Les portes des frigos seront dégagées pour te permettre de rester en mouvement et surtout de donner vie à ce commu qui a été ton terrain de rencontres.
Aller vers l’autre quel qu’il soit, quelles que soient ses croyances et convictions toujours avec cette certitude que le dialogue permet de dépasser les obstacles, les conflits, les divergences.
Et ces ateliers, ton dada, qui étaient avant tout un lieu de partage, d’échanges d’expériences, de confrontation d’échecs pour que demain soit meilleur. Ce soucis de transmettre était aussi présent, pour ne pas dire attisé, par l’encadrement des stagiaires. Transmettre aux générations futures, leur passer le témoin pour que les valeurs de ton boulot, de ta vie perdure.
Mission accomplie, la relève est assurée.
Avec intelligence,…… l’intelligence du cœur.

Monsieur Pierre, Monsieur atelier, Monsieur oiseaux, Monsieur grenouilles, Monsieur renard, Monsieur tomates, Monsieur papa, ….. quel que soit le nom qu’on te donne, tu restes aussi présents, au travers de tes passions, chez nos enfants, qui ont croisé ta route quand ils étaient gamins, chez nos proches. Tu fais partie toujours de cette grande famille.
En plus d’être mon collègue, tu es aussi mon pote. Nous avons, durant toutes ces années, traversé bien des tempêtes, celle de la vie, de la famille, des enfants qui grandissent, de l’âge qui rend plus long la récupération des excès de la veille, de la santé qui déconne et de la maladie. Toujours avec humour et dérision.
Ensemble nous avons aussi beaucoup voyagé : dans les airs ou sur les flots, des côtes de bretagne aux crêtes des cevennes, des plans de jardin aux croquis de cabanes en bois, du gîte faubourg de namur au mat perdu. Sans jamais se perdre de vue. Sans même, bien souvent, levé notre cul de la chaise, bien au chaud à Nivelles.
Je continue cette route avec toi dans mes bagages, avec en permanence une place pour cette jolie bouteille, sacré bouteille. Ah cette triple wesmal , ta préférence pour les blondes alors que moi ce sont les brunes . On a jamais eu la prétention d’être parfaits. Juste des clowns de service A ta santé . A la santé du temps des cerises.

A lundi 10h pour la réunion d’équipe.

Bruno Wolter (16/08/1955-14/01/2014)
Bruno n'était pas un membre actif de l'ASBL, mais son souhait et celui de la famille a été de reverser à la Maison d'Accueil Les 4 Vents la collecte réalisée lors des funérailles et d'inviter les personnes à faire un don en sa mémoire. Un geste qui, s'il le fallait encore, grandit cet homme au grand coeur. Merci !

Jacques Bemelmans (03/05/1925-19/01/2014)
Jacques, papa de Monique, éducatrice aux 4 Vents, a aussi décidé de penser à notre maison d'accueil en faisant le voeux que les personnes présentes aux funérailles fassent un don. La solidarité est une valeur familiale chez les Bemelmans. Merci !